Combattre : Une anthropologie historique de la guerre by Stephane Audouin-Rouzeau

By Stephane Audouin-Rouzeau

Show description

Read Online or Download Combattre : Une anthropologie historique de la guerre moderne (XIX-XXIe siecle) PDF

Best history_1 books

Ancient Greek Fortifications 500-330 BC

Old Greek Fortifications 500-330 BC КНИГИ ;ВОЕННАЯ ИСТОРИЯ historical Greek Fortifications 500-330 BC (Fortress 40)ByNic Fields, Brian DelfPublisher:Os Publishing2006 64PagesISBN: 1841768847PDF12 MBThe improvement of the city-state within the Classical interval of Greek background ended in a shift within the nature of the fortifications in that a part of the realm.

Extra info for Combattre : Une anthropologie historique de la guerre moderne (XIX-XXIe siecle)

Example text

Rétrospectivement, on conviendra que la dimension eschato­ logique de cette parousie d’un attrait discutable, telle qu’entrevue ou espérée par le sociologue, ne laisse pas de surprendre. Surprend plus encore le silence des commentateurs et des exégètes à son endroit. En fait, loin d’être « une démarche implicite pour comprendre la situation présente du monde dans lequel il vivait107 », le procès de civilisation apparaît bien davantage comme un moyen de ne pas la comprendre, de tenter même d’y échapper 106.

P. 296). S. Mennell a également souligné que Norbert Elias n’avait jamais défendu une théorie du « progrès » et que les « conduites civilisées » « [pouvaient] être détruites rapidement » (S. , p. 216-217).  » C’est d’ailleurs une dimension qu’il développera dans ses écrits ­tardifs autour des notions de « breakdown » de la civilisation et de « décivilisation » : nous allons y venir.

Psychologie et comportements pendant la Seconde Guerre mondiale, op. , p. 378. 77. , p. 376. 78. John Keegan, Anatomie de la bataille. Azincourt 1415. Waterloo 1815. La Somme 1916, Paris, Laffont, 1993 [1re édition 1976]. Le livre de Keegan n’a été traduit qu’en 1993 pour la première fois en France, sous une forme d’ailleurs abrégée. Elle a beaucoup inspiré l’auteur de ces lignes, en créant un effet de légitimation de la violence de guerre comme objet d’étude. Parmi les rares travaux inspirés par l’œuvre de Keegan, on lira une tentative récente et magistrale : 42 le combat comme objet ans plus tard, sa déconstruction et son analyse au ras du sol du déploiement de la violence de bataille lors de trois affrontements étudiés de manière séparée (Azincourt en 1415,Waterloo en 1815 et la Somme en 1916) continuent d’exercer une puissante fascination sur le lecteur, tant elles créent des effets de connaissance dépassant de très loin le sort de chaque bataille étudiée pour elle-même.

Download PDF sample

Rated 4.23 of 5 – based on 47 votes